Publié dans Châteaux, musées, monuments

S’enivrer de douces senteurs au musée du parfum Fragonard, Paris (75)

Aujourd’hui, expérience olfactive ! Mais à défaut de nous rendre sur le site historique de Grasse-la capitale du parfum dans les Alpes-Maritimes- ce sera en plein cœur de Paris !

Zoom historique :

Le parfumeur Fragonard voit le jour en 1926 dans les Alpes Maritimes, du nom du célèbre peintre du XVIIIè siècle, un ancêtre de la famille. Il lance un concept novateur à l’époque : celui de la vente directe à destination des touristes qui commencent à affluer sur la Côte d’Azur. Aujourd’hui, Fragonard est toujours une entreprise dirigée par la même famille.

Quant au site du musée, avant d’accueillir des centaines de bouteilles de parfum et autres joyaux, il abritait le théâtre d’Eden. Quand il a entièrement brûlé il fit ensuite place à un vélodrome.

Le musée propose des visites guidées gratuites d’environ 45 minutes. Elles permettent tout d’abord de découvrir les techniques de la fabrication du parfum comme la distillation ou l’extraction, notamment grâce à des vidéos supports. Les différentes sortes de senteurs seront aussi évoquées. Saviez-vous par exemple que le musc provenait à l’origine des glandes anales d’un animal d’Ethiopie appelé la civette ? C’est aussi pour cela que nombre de bureaux de tabac s’appellent ainsi car cet ingrédient faisait aussi partie de la composition des cigares. Aujourd’hui, c’est interdit et ce produit a été remplacé par du musc de synthèse.

Dans un second temps, le visiteur plonge dans l’histoire du parfum de l’Antiquité (quand les Egyptiens s’en servaient pour leurs rites religieux) au XXè siècle. Le visiteur peut alors contempler une magnifique collection de flacons sur toute cette période. Sous Louis XIV, le contenant et le parfum s’achetaient à part et c’est souvent le flacon qui coûtait le plus cher ! A la même époque, la mode est aux mouches, ces petits morceaux de tissus collés au visage et parfumés. Elles étaient souvent utiles pour cacher des cicatrices (notamment celles de la petite vérole) mais aussi de véritables armes de séduction !

A la fin du parcours, petits et grands s’amuseront à un jeu olfactif en équipe. Il vous faudra essayer de retrouver à quelles fleurs appartiennent la dizaine d’odeurs à sentir.

La dernière étape est bien sûr celle de la boutique. Les produits Fragonard ne se vendent que dans les magasins de l’enseigne. Aucune obligation d’achat mais c’est aussi la possibilité de ramener un petit souvenir à partir de 5 euros.

Et pourquoi pas prolonger l’expérience par un « atelier apprenti parfumeur »? Il permet en 1h30 de créer son propre parfum de 100 ml (à partir de 12 ans,réservation obligatoire. Tous les samedis. Coût: 95 euros par personne). Infos par téléphone au +33 4 93 36 44 66 ou par email à :  tourisme@fragonard.com

Et si jamais vous passez un jour par les Alpes-Maritimes, n’hésitez pas à faire un détour par le magnifique village d’Eze, un autre musée-boutique vous y attend. Celui-ci vous montre tous les détails de la fabrication !

Que faire à proximité?

Visiter l’Opéra Garnier (lire l’article)

Infos pratiques :

Le musée

Pas de réservation nécessaire. Visites gratuites toutes les 20 minutes (en français et en anglais). Durée: 30 à 45 minutes environ.
Pour les groupes, réservation obligatoire à partir de 8 pers.

Adresse : 3-5 square Louis Jouvet, 75009 Paris.

Horaires: ouvert du lundi au samedi, de 9h00 à 18h00, (dernière entrée à 17h)

Accès : métros Opéra (lignes 3, 7, 8), Madeleine (12, 14),  Havre-Caumartin (9) Saint-Lazare (13)

RER A Auber, RER E Haussmann Saint-Lazare. Bus – 21, 22, 27, 52, 53, 66, 68, 81, 95