Publié dans Châteaux, musées, monuments

Sur les traces de nos ancêtres … au musée de préhistoire d’Ile-de-France (Nemours, 77)

A l’arrivée, le monument en béton brut est assez étonnant, plus proche d’un bunker de la deuxième Guerre mondiale que d’un musée de la Préhistoire. Mais les portes passées, le charme opère. Le bâtiment construit par Roland Simounet (un disciple de Le Corbusier) entre 1977 et 1979,possède d’immenses baies vitrées qui s’ouvrent sur des jardins intérieurs mais aussi sur le bois. Magique ! Le spectacle est ainsi aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur !

Le musée :

Le musée a une vocation régionale, présentant des vestiges de l’ensemble de l’Ile-de-France. Quoi de plus étonnant que de découvrir des trésors si anciens découverts parfois juste à côté de chez nous !

Un parcours chronologique est proposé aux visiteurs du Paléolithique ancien (il y a 600 000 ans) à l’âge des métaux (entre 2300 et 30 ans avant J.-C.). La collection est très variée : restes d’animaux (os de mammouth ou de mégacéros), armes et outils en silex, pirogues en bois, poterie, harpon en os, casque en bronze, bijoux…

Pas facile de rendre une période aussi ancienne accessible, surtout aux plus jeunes ! Mais le musée a su mettre en place des choses attractives :

Reconstitution du chantier de fouilles d’Etiolles (91)
  • La reconstitution d’un chantier de fouilles préhistoriques (un moulage du site d’Etiolles en Essonne) pour comprendre les techniques et les outils des archéologues.
  • Une vidéo et la reconstitution du campement de Pincevent (en Seine-et-Marne) où les chasseurs de rennes de l’époque magdalénienne (12 000 ans avant J.-C. environ) ont régulièrement installé leur campement.
  • Des moulages de cranes et de squelette, impressionnants !
Sépulture du Néolithique moyen (4000-3500 avant J.-C.), Noyen-sur-Seine (77)

  • D’immenses fresques qui ornent toutes les vitrines, permettant de mieux comprendre la vie quotidienne des hommes préhistoriques.
  • Des « boîtes tactiles » (retirées pendant l’épidémie de coronavirus) : elles permettent grâce au toucher de reconnaitre des objets préhistoriques de façon originale !
  • Des coloriages à télécharger en ligne : https://www.musee-prehistoire-idf.fr/fr/prehistojeux
  • L’appli gratuite pour aider à la visite (ou location de tablette sur place au prix de 3 euros).
  • Le livret disponible à la boutique du musée (5 euros). A acheter plutôt avant la visite car des questions suivent le parcours de visite.
  • Des activités ludiques pendant les vacances (2 heures, pour les 8-12 ans, sur réservation uniquement, voir sur le site internet du musée l’agenda). Quelques exemples : fabrication de bijoux à la mode du Néolithique, frapper sa propre monnaie comme les Gaulois, reproduction en argile de statuettes du Néolithique…

L’ exposition temporaire :

Du 29 février et 31 décembre 2020, une exposition sur le peuple Gaulois des Sénons complète la visite. Ce peuple, originaire du Centre-Est de la Gaule a participé à la prise et au pillage de Rome en 390 avant J.-C. Leur territoire était une plaque tournante des échanges. Différents objets mettent ainsi en valeur leur culture, leurs croyances religieuses, leurs pratiques funéraires. On peut notamment voir des maquettes de leur logement, de leurs fermes (un clin d’œil Astérix s’impose…), des vases pour l’artisanat, de l’outillage en fer, des pièces de monnaie (qu’on peut voir sous tous les angles grâce à des tablettes tactiles), des bijoux (notamment des colliers appelés « torques »).

L’avis des filles :

  • Chloé : « C’est un musée qui m’a appris plein de choses sur une période de l’histoire que je connaissais mal. C’était intéressant de comprendre comment se déroulent des fouilles archéologiques. J’ai été impressionnée par la petite taille des hommes préhistoriques. Les maquettes étaient très réussies ». 
  • Margaux : « C’est un grand musée, impressionnant, noyé dans la verdure. Il est varié car on y parle aussi bien du peuplement que de l’utilité du renne ou encore des outils. Par rapport aux livres, on peut mieux se rendre compte de certaines choses comme de la taille des dents d’un mammouth ».

Infos pratiques :

  • Accès : Musée départemental de préhistoire d’Ile-de-France. 48 avenue Etienne Dailly, 77140, Nemours. Tel : 01-64-78-54-80. prehistoire@departement77.fr
  • Horaires : ouvert tous les jours sauf le mercredi matin et le samedi matin.  De septembre à juin : de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h30. En juillet et août : de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00. Fermé le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.
  • Tarifs : Plein tarif : 5 euros (sauf pendant la crise sanitaire : 3 euros), tarif réduit : 3 euros (plus de 65 ans, et 18-25 ans), gratuit pour les moins de 18 ans, les personnes handicapées, les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires des minima sociaux.

Que faire à proximité ?

Que faire sur le même thème ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s