Publié dans Châteaux, musées, monuments

Passer voir Joséphine à La Malmaison (92)

Aujourd’hui, direction Rueil Malmaison, ville « impériale » !

Le zoom historique :

Cette maison est le coup de cœur de Joséphine de Beauharnais, l’épouse du général Bonaparte, futur consul et empereur. C’est d’ailleurs son cadeau, qu’il achète à prix d’or en 1799. Le domaine est immense, l’occasion rêvée pour Joséphine d’y introduire de nouvelles espèces telle que l’hortensia. Elle y collectionne de nombreuses autres fleurs, notamment les roses qu’elle affectionne. Le château se veut modeste par sa taille, sa décoration, une sorte de maison de campagne pour l’époque. Néanmoins, Napoléon va peu y séjourner, le week-end quand il sera consul et délaissera vite cette demeure pour Saint-Cloud quand il deviendra empereur. Suite à son divorce en 1809, Joséphine s’y retire et y meurt en 1814.

La visite :

Nous avons opté pour la visite « en famille » (1 heure). Trois thématiques sont proposées : « Le destin extraordinaire du général Bonaparte », « Si Malmaison m’était contée » et « Une journée avec Joséphine » qui nous fut proposée ce jour-là. Même si elle n’est pas particulièrement destinée aux enfants, le contenu est de qualité et permet de traverser le rez-de-chaussée et le premier étage (mais seulement partiellement ; ils méritent donc d’y repasser après la visite). Le second étage est consacré à la captivité de Napoléon à Ste-Hélène, donc à ne pas manquer !

L’avis des filles :

Margaux : « Une visite guidée pas trop longue. J’ai découvert que Joséphine adorait collectionner les tableaux. J’en ai appris davantage sur la vie de Napoléon, ça tombe bien je venais de l’étudier en classe ! »

En complément :

– Audioguides pour enfants (compris dans le droit d’entrée ou d’un coût de 2 euros en cas d’entrée gratuite).

– Pendant les vacances scolaires ou pour fêter son anniversaire, la Malmaison propose aux enfants des ateliers pour découvrir l’histoire du château, de ses collections et de ses habitants. Quelques exemples : réalisation d’une maquette sur le thème de l’expédition d’Egypte, stylisme en inventant une nouvelle robe pour Joséphine (elle en avait plus de 700 dans son dressing…). 10 euros par enfant.

Le coin lecture :

– Un livre-jeux : « 30 jeux autour de Napoléon », Récré-musées, 4,5 euros

– Une mini-biographie pour enfants : Napoléon, édition Quelle histoire, 5euros.

– Une BD (pour les plus grands) : Monsieur N, de Fabien Lacaf et Nelly Moriquand, d’après le film d’Antoine de Caunes. Glénat, environ 23 euros.

Infos pratiques :

Horaires:

Le musée de Malmaison est ouvert tous les jours sauf le mardi.

– Accès : Château de Malmaison, Avenue du château de a Malmaison, 92500, Rueil-Malmaison.

Parking gratuit.

Tarifs :

  • Plein tarif : 6,50 €
  • Tarif réduit : 5 € jeunes de 18 à 25 ans non résidents de l’UE, membre de famille nombreuse sur présentation d’un justificatif en cours de validité
  • Tarif parc seul : 1,50 €
  • Gratuité : moins de 26 ans résidents de l’UE, enseignants munis du Pass-Education, personnes en situation d’invalidité ainsi que leur accompagnateur, demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux et Amis de Malmaison. Gratuité pour tous le 1er dimanche du mois
  • Audioguide inclus dans le prix du billet (2 € en cas de gratuité du droit d’entrée).
Publié dans Châteaux, musées, monuments

Sur les traces de l’empereur aux Invalides (75)

Vous n’avez pas pu passer à côté, 2021 est l’année Napoléon ! Il y a deux siècles, l’empereur décédait sur une île perdue au milieu de l’Océan Atlantique… Sainte Hélène.

Le lieu de notre visite  l’hôtel national des Invalides

Jusqu’au XVIIe siècle, rien n’avait été envisagé pour venir en aide aux vétérans âgés ou estropiés. En 1670, Louis XIV décréta la construction de l’hôtel royal des Invalides. Les premiers pensionnaires arrivent à partir de 1674. Ils seront bientôt 4000. Les infirmeries pouvaient recevoir 300 malades. Aujourd’hui, plusieurs musées et le ministère de la Défense se partagent les bâtiments et l’institution nationale des Invalides assure la continuité de l’œuvre de Louis XIV.

Qui était Napoléon ?

Difficile de résumer en si peu de lignes toute une carrière alors dressons une brève chronologie :

  • 1769 : Naissance à Ajaccio puis études militaires sur le continent à l’école de Brienne
  • 1796 : Combat en Italie contre les Autrichiens. Il remporte à Arcole sa première grande victoire !
  • 1798 : C’est la campagne d’Egypte. Il en profite pour emmener à bord environ 200 savants, scientifiques qui étudieront les plantes, animaux et monuments. C’est à cette occasion que la Pierre de Rosette fut découverte et que Champollion put traduire les hiéroglyphes.
  • 1799 : Bonaparte devient premier consul et réforme la France en profondeur (il crée de nouvelles lois, les lycées…).
  • 1804 : Napoléon est sacré empereur.
  • 1805 : Les Anglais déclarent la guerre à la France (qui échoue à la bataille navale de Trafalgar au sud de l’Espagne). Napoléon l’emporte plus à l’est, à Austerlitz.
  • 1808 : Napoléon impose son frère Joseph à tête de l’Espagne
  • 1812 : Début de la campagne de Russie marquée par les lourdes pertes humaines lors du passage de la Berezina
  • 1814 : Les Anglais obligent Napoléon à abdiquer et à s’exiler sur l’île d’Elbe (appartient aujourd’hui à l’Italie)
  • 1815 : Après s’être échappé de cette île, il reprend les armes mais est battu définitivement à Waterloo et exilé sur l’île de Sainte-Hélène dans l’Atlantique.

Le parcours de l’exposition « Napoléon n’est plus »

L’exposition est surtout centrée sur les derniers jours de Napoléon, sa mort et le retour de son corps à Paris. Tableaux, sculptures, reconstitution de la chambre du défunt, testament, objets lui ayant appartenu, maquettes… permettent de  nous plonger dans cet univers qui reste toujours autant médiatisé !

Pour les enfants, il existe un livret jeune public téléchargeable sur le site du musée (https://www.musee-armee.fr/fileadmin/user_upload/Documents/Support-Visite-Livrets-Jeux/lj-Napoleon-n-est-plus.pdf)

Le tombeau :

Vous l’avez forcément aperçu de loin, à travers une vitre de métro, au détour d’une rue… ce dôme doré, presque magique. Mais vous ne l’aviez peut-être jamais vu de plus près. Alors aujourd’hui, c’est le moment idéal pour découvrir ce -ou plutôt celui- qui est caché dessous ! Saviez-vous que ce bâtiment est resté le plus élevé de la capitale jusqu’à la construction de la Tour Eiffel ?

En 1676, le ministre de Louis XIV Louvois confie à l’architecte Jules Hardouin-Mansart (celui du château de Versailles) la construction de cette église. Le concept est de construire une église qui puisse accueillir le roi et ses soldats.

 C’est le roi Louis-Philippe qui décida du transfert de la dépouille de l’empereur en 1842. Il choisit l’architecte Visconti pour édifier le tombeau. Napoléon y repose depuis 1861. Le mausolée abrite aussi les sépultures de son fils, Napoléon II dit l’Aiglon, de ses frères Joseph et Jérôme Bonaparte (mais aussi du maréchal Foch !).

Le sarcophage de Napoléon s’inspire des sarcophages de l’Antiquité romaine. Long de près de 4 mètres sur 2, il est fabriqué dans un quartzite pourpre, couleur associée traditionnellement aux empereurs romains.

Pour le goûter :

Pourquoi ne pas prolonger cette sortie en goûtant au salon de thé Angelina ?

Il est ouvert tous les jours, d’avril à octobre, de 11h à 18h (jusqu’à 21h les mardis), en face de la librairie du musée.

L’avis des filles

Chloé: « Grâce à cette exposition , on pouvait découvrir la fin de la vie de Napoléon. Le tombeau m’a beaucoup impressionnée, j’ai trouvé qu’il était très joli ».

Margaux: « C’était très intéressant d’aborder la mort de Napoléon à travers des œuvres et des objets aussi variés. Le tombeau est immense, beaucoup plus grand que le corps de Napoléon! »

Infos pratiques :

Horaires :

Tous les jours de 10h à 18h. Du mercredi 19 mai 2021 au dimanche 31 octobre 2021

Tarifs :

Plein tarif : 14€ – Tarif réduit : 11€ – Pass education : 5 €, Gratuit pour les moins de 18 ans

Réservation fortement conseillée.

Conservez votre billet, il vous permettra d’obtenir une réduction pour l’exposition Napoléon à la Villette (du 14 avril au 19 septembre 2021).

Accès :

Hôtel national des Invalides, 29, rue de Grenelle (côté Esplanade des Invalides) 75007 Paris
Tél: +33 (0)1 44 42 38 77

Métro Ligne 8 (stations « La Tour Maubourg » ou « Invalides »), ligne 13 (station « Varenne »), RER C (station « Invalides » »). Parking de stationnement payant : 23 rue de Constantine.

Le coin lecture :

  • Napoléon, aux éditions Quelle Histoire, 5 €. Un petit livre qui propose un résumé de la carrière de Napoléon et se termine avec quelques pages de jeux.
  • 30 jeux autour de Napoléon, Editions de la Réunion des musées nationaux, 4,5 €. Mots croisés, quiz, labyrinthes… sur le thème de l’empereur
  • Monsieur N., d’après le film d’Antoine de Caunes avec les textes de Nelly Moriquand et les dessins de Fabien Lacaf. Une très belle BD sur les dernières années de Napoléon sur l’île de Sainte Hélène. Aux éditions Glénat
  • Au temps de Napoléon, collection « La vie privée des Hommes », éditions Hachette. Un classique ! Pierre Miquel nous décrit la vie des soldats, des architectes, des lycéens, des artisans, des ouvriers… et bien d’autres au début du XIXe siècle.

Sur le même thème :

On peut se rendre au château de la Malmaison : lisez notre article « Passer voir Joséphine à la Malmaison »  https://sortiespourenfantsiledefrance.fr/?s=malmaison