Publié dans Châteaux, musées, monuments

Prendre la pause au Musée Rodin

Qui était Auguste Rodin ?

Rodin par Nadar

Cet artiste est né en 1840 et mort à Meudon en 1917. Il est considéré comme l’un des pères de la sculpture moderne.

Ses parents l’inscrivent à 14 ans aux futurs Arts Déco. Il prend l’habitude de dessiner dans les travées du Louvre et travaille le nu à la Manufacture des Gobelins. Il voyage à plusieurs reprises en Belgique puis fait son Grand Tour en 1875 en Italie pour mieux observer l’art de Michel-Ange. C’est en 1876 qu’il expose pour la première fois, aux Etats-Unis.

En 1877, il réalise la statue L’Age d’airain qui propulse sa carrière mais a aussi un goût de scandale : il sera soupçonné d’avoir réalisé celle-ci en faisant un moulage sur le vif ! L’année suivante, il crée saint Jean Baptiste, plus grand que nature,  pour prouver le contraire !

Camille Claudel devient praticienne chez Rodin à seulement 19 ans et lui sert parfois aussi de modèle. Elle a beaucoup participé à l’élaboration des Bourgeois de Calais. Mais la relation avec Rodin même si elle fut amoureuse fut aussi tumultueuse…

Les Portes de l’Enfer

1880 : L’Etat lui commande les Portes de l’Enfer, en référence à la Divine Comédie de Dante. Cette œuvre ne sera finalement fondue qu’en 1926, après sa mort.

1889 : Il réalise Le Baiser, à nouveau une demande de l’Etat pour l’Exposition Universelle.

1893 : Il s’installe avec sa compagne, Rose, à Meudon. Antoine Bourdelle devient son praticien.

1917 : Rose puis Auguste Rodin décèdent, à Meudon où ils sont enterrés aujourd’hui (leur tombe est surmontée du Penseur).

1919 : inauguration du Musée de Rodin à Paris, à l’hôtel Biron.

Rodin nous a laissé environ : 7000 sculptures, 10 000 dessins, 1000 gravures et 10 000 photographies !

Le musée et le jardin :

Le jardin de 3 hectares se divise en quatre espaces principaux avec des œuvres mythiques comme : Le Penseur, La Porte de L’Enfer, Le monument aux Bourgeois de Calais.

Le Penseur

L’hôtel Biron : le bâtiment fut construit au XVIIIe siècle puis loué à de nombreuses personnalités artistiques dont Cocteau et Rodin. Ce dernier s’y installe à partir de 1908. Il léguera l’intégralité de ses œuvres à l’Etat sous réserve que celui-ci transforme l’hôtel Biron en un musée à sa gloire.

A l’intérieur : le parcours de visite s’articule autour de 18 salles et exposent surtout des sculptures en bronze ou en marbre mais aussi des esquisses et des moulages en plâtre. Au rez-de-chaussée, la visite se fait dans l’ordre chronologique. Dans la rotonde, une des plus belles salles à la décoration XVIII e siècle, on découvrira L’Age d’airain et un peu plus loin le fameux Baiser. Au 1er étage, les œuvres sont exposées de façon thématique (« Les mains », « Hugo et Balzac » par exemple). Une des dernières salles est consacrée aux œuvres de Camille Claudel, selon les vœux de Rodin.

Pour les kids :

  • « L’atelier Rodin » : du 11 juin au 28 août 2022. Voici un nouveau lieu destiné aux enfants, fait pour jouer, dessiner, expérimenter, modeler et s’amuser !  On peut aussi y bouquiner, mettre la main à la pâte et même déposer sa création dans la vitrine ou bien l’emporter à la maison.

Accès libre et gratuit avec le billet d’entrée.

  • Parcours-jeu sur tablette tactile (à partir de 6 ans, durée : 1h, tarif :6 €).

Infos pratiques :

  • Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche de 10h00 à 18h30
  • Tarifs : Tarif plein : 13 €, Gratuité : le 1er dimanche du mois d’octobre à mars, pour les moins de 18 ans, les enseignants
  • Accès : musée Rodin, 77 rue de Varenne, 75007 Paris. Tel : 01-44-18-61-10. Métro : station Varenne (ligne 13) et Invalides (lignes 13 et 8), RER C Invalides

Que faire autour ?

  • Visiter les Invalides pour le musée de l’armée et voir le tombeau de Napoléon! (pour en savoir plus, lisez notre article «   Sur les traces de l’empereur aux Invalides» )

Publié dans Plein air, Restaurants, hébergements

Se ressourcer aux Demeures de campagne du parc du Coudray (91)

La grisaille vous déprime, le travail vous stresse et le repassage s’amoncelle ? Il est temps de faire une pause au vert ! Direction l’Essonne, à environ ¾ d’heure de Paris.

Le concept :

Demeures de campagne propose des hôtels proches de Paris, au milieu de la nature, pour déconnecter de la vie tumultueuse de la ville.

Au Coudray-Montceau, vous attend un lieu où tout est pensé pour les familles, au cœur de 20 hectares de nature. La demeure du XVIII e siècle qui accueille aujourd’hui le spa fut la propriété de la famille Panhard, célèbre constructeur automobile.  

Vous serez plongé dans une ambiance cosy avec feu de cheminée et une déco campagne chic.

Que faire au Parc du Coudray ?

Il faut commencer par cela car c’est le vrai plus du lieu, qui propose de nombreuses activités pour petits et grands et pour tous les goûts :

  • Des ateliers : cuisine, yoga, cocktails… 20 euros par personne ou inclus dans certaines formules.
  • Un parc de 20 hectares avec de l’accrobranche (7 parcours, des jeux d’équipe (Battle archery, disc golf, laser game) avec supplément. Accessible aussi sans dormir sur place.
  • Vous pourrez aussi profiter des terrains de basket, de tennis, de golf, faire une partie de  Molkky, de pétanque, de ping-pong, ou de badminton (inclus dans le prix de la chambre).
  • Pour le côté champêtre : des ruches et une ferme pédagogique avec des moutons de Ouessant raviront les plus petits.
  • Une piscine extérieure chauffée pour faire trempette aux beaux jours.
  • A l’intérieur, des jeux de sociétés sont mis à disposition, ainsi qu’un billard, un baby-foot et une salle de jeux pour les enfants.
  • Le spa Deep nature est l’un des plus beaux du sud de l’Ile-de-France. Il a une petite piscine, des cabines de douches sensorielles, un hammam, un sauna et une salle de fitness. Forfait en plus de la chambre : 30 euros par personne pour un accès de 2 heures, 15 euros pour 1heure d’accès au spa (avec un soin à payer en plus).  Vous pouvez faire des massages en duo. Il existe aussi des soins destinés aux enfants (à partir de 6 ans).  Un boudoir au calme avec vue sur la campagne et tisanerie complètent ce lieu de détente.

L’hébergement:

Des chambres pour tout type de composition familiale : doubles, quadruples, « dortoirs » qui peuvent accueillir jusqu’à 6 personnes, adjacentes… Privilégiez une chambre côté parc pour la vue sur les moutons de Ouessant ! A partir de 121 euros la chambre double.

La restauration:

Vous dégusterez une cuisine bistronomique dans un cadre à la déco champêtre. On y dîne ou déjeune à la carte dans une salle conviviale ou au coin du feu, côté bar. Le vendredi soir, on peut y grignoter une planche de charcuterie dans une ambiance musicale et le dimanche midi y bruncher. Il n’est pas indispensable de dormir sur place pour y manger.

Infos pratiques :

Il existe des forfaits qui proposent différentes formules tout compris (avec l’hébergement, les repas et les activités).

Accès :  Rue de Milly, 91830 Le Coudray-Montceaux. Tel : 01-85-48-07-12

Que faire autour?

  • Barbizon : célèbre village apprécié des peintres. Classé parmi les « plus beaux villages de France ». A 15 minutes au sud en voiture.
  • La forêt de Fontainebleau : célèbre pour son sable fin et ses immenses rochers ! Accessible dès le bout de la Grande rue de Barbizon. Profitez-en pour faire un coucou au Rocher de l’éléphant, il est juste à côté !
  • Fontainebleau : ville impériale et son magnifique château qui abrita tant de rois ! A ½ heure en voiture de l’hôtel.
  • Milly-la-Forêt : découvrez l’étrange Cyclop (une sculpture monumentale dans laquelle on peut rentrer), le Conservatoire national des plantes et la maison de Jean Cocteau.

Publié dans Châteaux, musées, monuments

Découvrir de nouvelles techniques artistiques à La Maison des Arts d’Antony (92)

Un peu d’histoire :

La Maison des Arts est située dans l’ancienne propriété Bourdeau. Au milieu de ce parc romantique situé au cœur de la ville se dresse une belle demeure construite sous Napoléon III. Elle est acquise en 1894 par madame de Livio, veuve d’un ancien consul de France. Leur fils Auguste de Livio, diplomate, ministre plénipotentiaire, conserve la propriété jusqu’à sa mort en 1931. Charles Bourdeau, gendre du diplomate, qui habite Antony, en hérite. Elle devient propriété communale en 1967. Occupée par la bibliothèque municipale pendant plus de vingt ans, elle est rénovée à partir de 1991. Aujourd’hui, la propriété abrite la Maison des arts et l’Atelier-Musée du pays d’Antony.

Cette demeure classée aux Monuments historiques est agrémentée d’un parc ombragé, où l’on admirera des arbres centenaires remarquables comme les tilleuls argentés et les séquoias géants.

Expositions temporaires :

La maison des arts est un lieu culturel qui a pour vocation la sensibilisation du public aux arts plastiques lors d’expositions variées (peinture, dessin, sculpture, gravure, photo). La démarche est de sensibiliser à l’art contemporain.

Les salles d’exposition couvrent trois niveaux de 120 m2 chacun. Un second bâtiment de 130 m2, le « Jardin d’hiver », accueille des conférences et des vernissages.

Pour les kids :

  • Mercredis Lecture en partenariat avec la bibliothèque municipale
  • Spectacles (de musique, de danse…).
  • Ateliers pratiques certains mercredis précédés d’une visite guidée (2 h en tout)
  • Livret-jeux disponible à l’entrée gratuitement

L’Atelier-musée du pays d’Antony :

L’Atelier-Musée du Pays d’Antony est une association créée en 1990. Elle a pour but de rechercher, préserver, restaurer et faire connaitre le patrimoine et les traditions d’Antony et des communes voisines. Au sous-sol de la Maison des arts, on peut découvrir un petit espace qui relate l’histoire du Pays d’Antony, son urbanisme, ses traditions, ses habitants et leurs métiers, ses richesses patrimoniales. On peut ainsi découvrir une reconstitution de l’atelier du bourrelier Charles Goudet, installé à Antony de 1903 à 1923, avenue de la division Leclerc qui était un grand lieu de passage des cavaliers, des chariots et des diligences.

Reconstitution de l’atelier de Charles Goudet

L’avis des filles :

  • Chloé : la maison des arts, je trouve ça très sympa. La visite de l’exposition n’est pas très longue et permet de trouver de l’inspiration et de découvrir d’autres arts que l’on ne connaissait pas. Pendant l’atelier, on teste des choses, on se met dans la peau du métier et après on ramène notre création chez nous. Récemment, nous avons visité l’expo « A polis et à plumes ». Broder avec ses cheveux, j’ai trouvé cela très intelligent. Les plumes, c’est TRES joli.  On peut faire des décors de végétation, des animaux… Les thèmes sont toujours très différents ».
  • Margaux : L’exposition « A poils et à plumes » porte sur un thème très original et passionnant ! Ce n’était pas du tout ennuyeux, les œuvres étaient très belles et j’ai adoré l’idée du recyclage ! Encore une fois, l’atelier était très réussi et j’ai été très enthousiasmée par le résultat ! »

Que faire autour ?

  • Se détendre dans le parc Bourdeau (jeux pour enfants)
  • Prendre un goûter à Ocean Tree canadian coffee and store, avec des cookies au mapple sirup, entrée au bout du parc Allée Louise, 28 rue Auguste Mounié)
  • Acheter un livre sympa à La Passerelle (face au marché).

Infos pratiques :

Maison des Arts 20 rue Velpeau, Parc Bourdeau, 92160 ANTONY   RER B, station « Antony »     www.ville-antony.fr     Tel : 01-40-96-31-50

Ouverture :

Samedi et dimanche 14h00 à 19h00

Mardi à vendredi de 12h00 à 19h00

Tarifs : gratuit

Publié dans Châteaux, musées, monuments

Fabriquer sa médaille à la Monnaie de Paris (75)

La Monnaie de Paris est la plus ancienne usine de la capitale. Elle est installée sur le quai Conti depuis 1775 ! C’est ici que plus de 150 artisans fabriquent des pièces, des médailles, des objets d’art (plus de 300 000 objets par an !) mais pas les pièces de notre porte-monnaie qui elles sont fabriquées en Gironde.

Le musée :

Lors de la visite, on peut voir à travers des vitres différents corps de métiers et des artisans en train de travailler : le fondeur, le ciseleur, le graveur, l’émailleur etc…  On entre ensuite dans un espace sombre, comme dans une mine, pour mieux observer les différents minerais qui constituent nos pièces, notamment l’or, le cuivre, l’étain ou le nickel. Un peu plus loin, une grande salle présente l’évolution des techniques de frappe. On a pu tester la frappe au marteau qui était en place jusqu’au XVIe siècle. Le balancier puis la presse (à levier, à vapeur ou électronique aujourd’hui) remplacent peu à peu cette technique permettant une production plus régulière et plus importante.

Atelier Fabrique ta médaille !

Après une rapide visite du musée, place à la pratique pour reproduire les gestes du professionnel : dessin, estampage, gravure… On commence par crayonner sur du papier calque puis on reproduit l’image sur de la cire et enfin on place de la pâte à modeler sur celle-ci pour reproduire l’effet de la médaille. On repart avec son œuvre dans un bel écrin de la Monnaie de Paris, un beau souvenir et une belle expérience en famille !

A partir de 7 ans. Durée : 2 heures (½ de visite et 1h30 d’atelier). Tarif : 12€ par personne (incluant la visite du musée). A réserver en ligne sur le site : https://www.monnaiedeparis.fr/fr/activites-et-visites/activite-fabrique-ta-medaille

L’avis des filles :

Margaux :

« La visite était intéressante et ludique car on pouvait manipuler à certains endroits. L’atelier était très bien ! »

Chloé :

« Tous les jours, on voit des pièces de monnaie sans savoir d’où elles viennent. Dans ce musée, on découvre leurs matériaux et leur fabrication. J’ai aussi appris qu’on créait des médailles au même endroit. Le musée est magnifique, bien fait. J’aurais aimé que la visite dure plus longtemps. Grâce à l’atelier et aux différents outils mis à notre disposition, j’ai découvert la difficulté du métier et les différentes techniques de l’artisan. C’est amusant de repartir avec notre propre médaille et cela complète bien la visite ! »

Infos pratiques :

Adresse : 11 quai Conti 75006. Tél : 01 40 46 56 66

Boutique Monnaie de Paris : 2bis, rue Guénégaud, 75006 PARIS

Accès : MÉTRO : Pont Neuf (ligne 7), Odéon (ligne 4 et 10), Saint-Michel (ligne 4)

RER : Châtelet (RER A et B), Saint-Michel Notre-Dame (RER B et C).

BATOBUS : station Pont des Arts

  • En voiture : Parcs de stationnement aux environs :
    • Parking Harlay Pont Neuf : quai des Orfèvres, 75001 PARIS
    • Zenpark Saint-Michel : 4, rue des Grands Augustins, 75006 PARIS
    • Parking Mazarine : 27, rue Mazarine, 75006 PARIS
    • Parking Q-Park Rivoli Pont Neuf : 2, rue Boucher, 75001 PARIS

Horaires d’ouverture du musée: du mardi au dimanche de 11h à 18h. Nocturne tous les mercredis jusqu’à 21h. 

Horaires d’ouverture de la boutique : du mardi au dimanche de 11h à 19h. Nocturne tous les mercredis jusqu’à 21h.

Tarifs :

Tarif Plein : 12€, Tarif jeunes -26 ans: gratuit,  Premier dimanche du mois : gratuit

En complément :

  • Faites un tour à la boutique, en ce moment, il y a plein d’objets dérivés Harry Potter !
  • Flanez le long des quais pour fouiller dans les stands des bouquinistes
  • Prenez le goûter sous le pont Neuf et profitez du spectacle des bateaux sur la Seine