Publié dans Autres, Plein air

Découvrir la culture du maïs dans le labyrinthe de la ferme de Romainville (78)

Une activité ludique et en plein air pour la plus grande joie des petits et des grands !

Le parcours :

A l’été 2020 est né un tout nouveau concept à la ferme de Romainville : un labyrinthe géant dans un champ de maïs de 2 hectares soit environ 4 terrains de foot ! Ce chalenge, c’est Jonas Delalande, fils d’agriculteur qui a repris la ferme en janvier 2019, qui en a eu la bonne idée.

Nous avons d’emblée été bien accueillis par les sympathiques hôtes de la ferme :les ânes Gaby et Miel (20 ans quand même !), les chèvres naines Vahine, Tane et Cookie et des moutons de race Solognot. Puis, c’était parti pour ¾ d’heure de tours, détours, retours-en-arrière au milieu des épis. Des panneaux explicatifs sur la culture du maïs jalonnent le parcours, de la plantation à la transformation. Saviez-vous par exemple que plus de 85 000 exploitations cultivent du maïs en France et que cela représente 14 millions de tonnes de grain chaque année ? Cet oléagineux originaire du Mexique se plante au printemps, aime la chaleur et a besoin de beaucoup d’eau. De nos jours, l’agriculture est moderne et tournée vers les nouvelles technologies : drones et cartographie GPS permettent aux cultivateurs d’être plus efficaces dans leur travail. La récolte se déroule en octobre (c’est pour cela que le labyrinthe n’est accessible qu’en été !). Le maïs sera ensuite transformé, par exemple en pop-corn ou parfois même en sac biodégradables,

Evénement :

Nocturne (sur réservation uniquement) le samedi 19 septembre de 21h 00 à 22h30. Prévoir des lampes torches ! Pour s’inscrire : nocturnelabyrinthe@gmail.com

L’avis des filles :

Margaux : « C’était original de se promener dans des champs de maïs ! Et aussi amusant ! En plus, il n’y avait pas beaucoup de monde. C’est une bonne idée d’avoir rajouté des panneaux explicatifs, comme ça, on joint l’utile à l’agréable ! »

Chloé : « C’était un VRAI labyrinthe car il était très grand et car parfois on se trompait, il y avait plein de culs-de-sac ! J’ai aimé caresser les ânes ».

Un magasin de produits fermiers  :

Le labyrinthe permet de faire connaitre le magasin qui ouvrira le 24 septembre 2020 dans la ferme. Ce « Garde-à-manger » (car tel est son nom) proposera des produits essentiellement issus du circuit court comme du pain, de l’huile, des lentilles. Nous n’avons pas encore testé la boutique qui était encore en travaux lors de notre venue mais nous avons quand même pu acheter de la farine de la ferme et du miel !

Infos pratiques :

  • Ouverture : en août ouverture du mardi au dimanche de 14h00 à 18h30. En septembre (jusqu’au 30) : le samedi et le dimanche de 14h00 à 18h30.
  • Durée du parcours : ¾ d’heure environ (sauf si vous vous perdez… mais cela ne s’est jamais produit !)
  • Tarifs : 5 euros par personne, gratuit pour les moins de 3 ans. Paiement en espèces et en chèque uniquement.
  • Accès : Ferme de Romainville, 1 rue Mathilde de Garlande (la fondatrice de l’abbaye de Port Royal au XIIIe siècle), 78114 Magny-les-Hameaux. Depuis le RER B Saint Rémy-lès-Chevreuse et RER C Saint-Quentin-en-Yvelines : ligne bus 464 arrêt Romainville. Parking gratuit sur place. Téléphone : 06-26-30-33-69

Que faire à proximité ?

  • Visiter l’abbaye de Port-Royal des Champs
  • Visiter le musée national de Port-Royal des Champs
  • Faire une balade à pied autour de l’étang de Saint-Quentin : situé sur les communes de Trappes-sur-Yvelines et de Montigny-le-Bretonneux. Voici une bonne occasion de découvrir cette réserve naturelle qui recense 230 espèces d’oiseaux ! Le site est aussi intégré à une grande base de loisirs avec notamment un centre de voile et un parcours dans les arbres.  
Publié dans Autres, Plein air

Caresser les animaux à la ferme de Gally (Saint-Cyr l’Ecole,78)

Petit historique des fermes de Gally :

Au début du Moyen-âge, le domaine était exploité par des moines puis a servi de lieu de stockage pour les animaux qui venaient de Normandie avant d’être vendus aux Halles de Paris.

En 1684, la ferme fut rachetée par Louis XIV qui dédia partiellement le lieu à la chasse.

A partir de Napoléon Ier, le site retrouva définitivement sa fonction d’origine, l’exploitation agricole.

En 1906, l’ensemble fut classé Monument historique (en tant que dépendance du Grand Trianon).

Depuis un siècle, la famille Laureau continue à transmettre son amour de la terre et de la nature.

La visite de la ferme : durée 1h/1h30

Après avoir croisé Andalouse, un gros cheval de traie (850 kg quand même!) , les deux poneys Vanille et Chocolat et des ânes, on arrive dans une petite forêt. Il y a ici un petit circuit qui permet de découvrir le monde des insectes et des arbres à l’aide de panneaux explicatifs et de petits jeux.

En sortant de cette zone, on passe devant les moutons. La tonte ayant lieu au printemps, Chloé était un peu déçue de ne pas avoir pu caresser leur laine si douce. Il faudra revenir en hiver ! Mais elle s’est bien rattrapée dans l’enclos suivant où l’on peut rentrer. C’est celui des chèvres naines alpines qui sont très câlines et qui se laissent facilement caresser par les enfants. Chloé en a bien profité !

Enfin, on termine la visite par l’univers de la basse-cour : poules, cochons, lapins, paon…sont au rendez-vous !

Tous les weekends vers 17h30, les enfants peuvent assister au nourrissage et aux soins prodigués aux animaux.

L’avis de Chloé :

« C’est une bonne idée qu’il y ait un enclos spécifique où l’on peut caresser les chèvres ».

Infos pratiques :

Ouverture tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h (dernière entrée à 17h30)
et le week-end et les jours fériés de 10h à 18h30. Réservation recommandée !

Accès :  Les fermes de Gally, cemin de Bailly, 78210 Saint-Cyr-l’Ecole

A compléter sur place par :

  • Une dégustation de glace à la sortie (de 14h à 18h)
  • La visite des labyrinthes (l’été uniquement)
  • Une soirée champêtre dans les labyrinthes l’été

https://www.lesfermesdegally.com/evenements/soirees-champetres-au-labyrinthe

  • La cueillette dans les champs de la ferme
  • Un atelier de fabrication de pain
  • Un brunch, un déjeuner ou un goûter au Café de Gally (à l’intérieur de la boutique)

Le coin lecture :

A la sortie, se trouve une boutique qui vend des produits locaux ou des livres sur la nature. Cette année, la maîtresse de Chloé leur a beaucoup parlé des insectes alors j’en ai profité pour lui acheter ce petit livre. Parfait pour prospecter dans le jardin !

Carnets de nature, Petites bêtes des jardins aux éditions Milan

Publié dans Plein air

Se perdre dans les labyrinthes de Gally (Saint-Cyr l’Ecole,78)

Petit historique des fermes de Gally :

Au début du Moyen-âge, le domaine était exploité par des moines puis a servi de lieu de stockage pour les animaux qui venaient de Normandie avant d’être vendus aux Halles de Paris.

En 1684, la ferme fut rachetée par Louis XIV qui dédia partiellement le lieu à la chasse.

A partir de Napoléon Ier, le site retrouva définitivement sa fonction d’origine, l’exploitation agricole.

En 1906, l’ensemble fut classé Monument historique (en tant que dépendance du Grand Trianon).

Depuis un siècle, la famille Laureau continue à transmettre son amour de la terre et de la nature.

Le parcours :

Voici une bonne façon de découvrir la nature ! 8 étapes vous permettent d’en savoir plus sur la faune, la flore et les activités de la campagne de façon ludique! Un livret-jeu vous sera donné à l’entrée. Remplissez-le bien et vous aurez une surprise à la sortie !

Dans le labyrinthe des P’tites Poules, vous ferez la rencontre des facétieuses héroïnes des livres de Christian JOLIBOIS et Christian HEINRICH. On y découvre avec humour que la vie d’un poulailler n’est pas toujours un long fleuve tranquille !

Dans celui des Portes du parc de Versailles, on plonge dans l’univers de Louis XIV. En effet, en 1679, le roi décide d’acquérir un grand domaine autour de Versailles qui sera son grand parc de chasse. Des faisanderies y furent aménagées et des capitaineries luttaient contre le braconnage. Soyez vigilant, il vous faudra retrouver la devise de Louis XIV (en latin !).

Le labyrinthe des céréales porte bien son nom. Plongés au milieu des épis de blés et des coquelicots, vous partirez à la recherche des instruments agricoles.

On se dégourdit au parcours de Disc-golf : entre deux lancers de freesbees (prêtés à l’accueil), on fait connaissance avec de sympathiques bestioles… Soyez agiles !

Ce parcours donne sur la Porte de Maintenon, du nom de la dernière épouse de Louis XIV. Elle avait installé à proximité la Maison royale d’éducation de Saint-Louis qui accueille les jeunes filles pauvres de la noblesse de France. Après la mort du roi en 1715, elle se retire définitivement à Saint-Cyr où elle décèdera en 1719.

Puis rendez-vous à la Prairie des jeux anciens. Une zone où l’on peut faire une partie de quilles géantes, un « Puissance 4 » XXL ou découvrir d’autres jeux moins connus des plus jeunes. De nombreuses tables de pique-nique permettent de faire une halte pour le goûter.

Enfin, les parcours des abeilles, des petites bêtes et des vaches font découvrir tous ces animaux aux plus jeunes tout en s’amusant !

L’avis des filles :

« Nous avons trouvé cela original que le but de ces labyrinthes ne soit pas seulement de trouver la sortie mais aussi de résoudre des énigmes ! »

Infos pratiques :

  • Durée : nous avons mis environ 1h30 pour faire l’ensemble du parcours
  • Horaires : Du 13 juin au 31 août : Tous les jours de 10h à 18h30. Dernière entrée à 17h30
    Durée : 1h30
  • Tarifs : Enfants : 6€ (gratuit pour les -3 ans), adultes : 7€, forfait famille : 22€ (2 adultes et 2 enfants) + 5,5€/personne supplémentaire. Paiement sur place uniquement. Pas de réservation ni de vente en ligne.
  • Accès :  Les fermes de Gally CD7, chemin de Bailly, 78210 Saint-Cyr-L’Ecole

A compléter sur place par :

  • Une dégustation de glace à la sortie (de 14h à 18h)
  • Une soirée champêtre dans les labyrinthes  https://www.lesfermesdegally.com/evenements/soirees-champetres-au-labyrinthe
  • La visite de la ferme
    La cueillette dans les champs de la ferme
  • Un atelier de fabrication de pain, assister au nourrissage des animaux le week-end vers 17h30
  • Un brunch, un déjeuner ou un goûter au Café de Gally (à l’intérieur de la boutique)

Le coin lecture :

Les Colombes du roi Soleil : une série de romans historiques écrits par Anne-Marie Desplat-Duc édités chez Flammarion. Les héroïnes habitent la Maison royale de Saint-Louis à Saint-Cyr et doivent y suivre l’éducation stricte de madame de Maintenon.  Aujourd’hui, les bâtiments abritent le lycée militaire de Saint-Cyr.

Publié dans Plein air

Cueillir des framboises à la ferme de Viltain, Jouy en Josas (78)

Envie d’un bol d’air ? De communier avec la nature ? Direction la ferme de Viltain.

Tous les ingrédients sont là pour passer une bonne après-midi : on chausse les bottes, on monte sur l’un des deux tracteurs de l’entrée (pour jouer à l’agriculteur ou se faire un selfie type « L’amour est dans le pré »). Et ensuite on part à la recherche de notre dîner. Ce qui est fun, c’est qu’on ne sait pas trop ce qu’on va ramener dans notre panier (sauf pour les plus organisés qui auront été au préalable sur le site https://www.cueillettedeviltain.fr/calendrier-fruits-legumes-fleurs-recoltes-cueillette-viltain-78.html voir les fruits et légumes de saison disponibles dans les champs). Les petits citadins découvrent la « vraie » nature : « tiens, je ne savais pas que ça poussait comme ça les haricots verts ! » ou  encore « les tomates, y’en a de toutes les couleurs !». Il faut les voir gambader dans les allées à la découverte de la prochaine trouvaille : les dahlias multicolores (car on peut aussi cueillir des fleurs « au poids », par exemple 7 euros le kilo de dahlias), les tournesols , les aubergines…

Ce qui marche bien : les fraises et les framboises en été (difficile de ne pas en goûter une ou deux au passage…), les tomates-cerise cachées dans la serre (pratique comme refuge lors d’une pluie inopinée ou pour se réchauffer quand la fraicheur de l’automne pointe le bout de son nez).

Conseils :

– Prévoir des bottes de pluie en cas de météo humide

– Chapeau en cas de soleil (il n’y a pas du tout d’ombre sur le site)

– Emmener un sécateur (sinon prêté à l’accueil contre vos clefs de voiture)

– Apporter des sacs pour ramener la récolte (sinon des sacs ou des barquettes sont vendues sur place)

– Possibilité de prolonger la cueillette par :

– un petit tour dans la boutique (« le marché de la ferme ») : qui regorge de délicieux produits de la ferme et des alentours.

Mais Viltain, c’est aussi un grand élevage : 700 vaches dont 350 vaches laitières !. On peut assister à leur traite (tous les jours de 15h30 à 17h30).  Le système moderne de « carrousel de traite » impressionnera les petits !! Visites guidées le mercredi après-midi (4 euros par adulte et 3 euros par enfant).

Ateliers enfants (ex : sculpture de potirons pour Halloween, fabrication du jus de pomme…).

Le saviez-vous ? C’est la ferme de Viltain qui nourrit les vaches du salon de l’agriculture de Paris (car elle est proche, à 15 km à vol d’oiseau de la porte de Versailles, possède un domaine de 600 ha de terres et un fourrage de qualité).

A faire à proximité :

  • Musée de la toile de Jouy, à Jouy-en-Josas (78)

Infos pratiques:

www.viltain.fr

http://www.chapeaudepaille.fr/