Publié dans Châteaux, musées, monuments

Une sortie ludique et pédagogique à Science expériences (75)

Ce nouvel espace de 850 m2 entièrement dédié à la science, a ouvert ses portes au cœur de Bercy Village à l’automne 2021.

Le concept :

C’est parti pour une heure et demie d’aventures ! Accueillis par l’hologramme d’Albert Einstein, vous évoluerez ensuite dans différentes disciplines (l’espace, la géologie, l’anatomie, la nature, la chimie ou encore la physique quantique) grâce à des moyens à chaque fois différents et immersifs comme la réalité virtuelle ou le mapping vidéo (cette technique ravira les enfants qui seront émerveillés de faire apparaitre des images au gré de leurs pas). Immergés dans une navette spatiale, plongés dans les profondeurs de la Terre ou dans les abysses de la fosse des Mariannes, téléportés, à devoir subir des décharges électriques ou à déguster des mets atypiques, voici un aperçu de ce qui vous attend !

Des médiateurs sont présents dans chaque zone pour vous donner quelques informations supplémentaires ou vous proposer des animations. Le visiteur ne participe néanmoins pas vraiment et est surtout un « spectateur ». Pour l’aspect scientifique, chacun y trouvera son compte :  les plus jeunes seront ravis d’observer les expériences scientifiques tandis que les plus âgés en apprendront davantage à l’aide des différents panneaux et vidéos qui jalonnent le parcours.

En option :

  • Possibilité de louer pour 1 € de plus un audioguide à l’entrée qui donne quelques informations supplémentaires ou des sons pour être davantage dans l’ambiance.
  • Les plus grands (plus de 8 ans) pourront aussi tester  l’«option Moon » (pour 6  € de plus), pour expérimenter la gravité lunaire. Equipé d’un casque à réalité virtuelle et harnaché à une structure qui monte à 4 mètres de hauteur, vous aurez l’impression de marcher sur la lune !  

L’avis des filles :

Lézard

Chloé : «C’était très bien car le thème des sciences est assez vague mais comme il y avait plusieurs parties, du coup , on ne s’ennuyait pas. J’ai beaucoup aimé qu’il y ait des animateurs à chaque thème, comme ça, on retient plus que quand on lit des panneaux, car ils nous expliquent. Celui que j’ai le plus apprécié, c’était la chimie car il nous montrait des expériences. A chaque thème, il y avait une nouvelle façon d’aborder le sujet, par exemple pour les planètes, c’était la réalité virtuelle, pour le corps humain des choses à écouter, à toucher et à sentir… et pour la nature, il y avait carrément, des choses à goûter, c’était un peu l’aventure ! En plus, il y avait des animaux (des poissons pour la mer, des lézards et des mille pattes pour le thème de la nature). »

Infos pratiques :

  • Accès : Science Expériences, 16 Cour Saint-Emilion, 75012 Paris. Métro ligne 14 Cour (Saint-Emilion), ligne 6 (Bercy).
  • Horaires : Lundi à mercredi 10h-20h, jeudi à samedi : 10 h00 à 23h00, dimanche : 10h20h.

 Réservation en ligne conseillée le week-end et pendant les vacances scolaires.

  • Tarifs : 3-12 ans : 11 €, tarif réduit (jeunes, personnes à mobilité réduite, retraités, enseignants) : 16 €, tarif adulte : 19 €, pack famille (2 enfants + 2 adultes = 50 €).
  • www.science-experiences.com

Que faire autour ?

  • La Cinémathèque (avec le musée Méliès) : 51 rue de Bercy, 75012 Paris
  • Manger dans l’un des nombreux restaurants de Bercy Village et aller au cinéma
  • Se promener dans le parc de Bercy (et aller à la Maison du Jardinage qui propose parfois des expositions et des ateliers).
Maison du Jardinage du parc de Bercy

Publié dans Châteaux, musées, monuments, Plein air, Un peu plus loin...

Citybreak à Angers

Voici nos coups de cœur pour une escapade 3 jours/ 2 nuits à Angers, cette jolie cité de caractère située à 2h30 de Paris en voiture !

Son château et sa fameuse tenture de l’Apocalypse !

  • Histoire du château :

Au IXe siècle, face à la menace des Vikings, le comte d’Anjou décide de s’installer sur un promontoire rocheux dominant le Maine. Peu à peu, le comte s’affranchit du pouvoir royal devenu très faible et crée sa propre dynastie, celle des Plantagenêts qui règne sur la province d’Anjou au début du Xe siècle.  Au XIIIe siècle, Blanche de Castille (1188-1252) qui assure la régence pendant la minorité de son fils Louis IX, fait édifier la forteresse pour y concentrer les troupes royales. Aux XIVe et XVe siècles, les ducs d’Anjou mènent une vie fastueuse. Plus tard, le château sera occupé par l’armée et servira de prison (de nombreux protestants durant les guerres de religion y furent enfermés, le surintendant des finances Fouquet mais aussi des marins anglais lors de la guerre d’Indépendance des Etats-Unis).

L’architecture est impressionnante ! Certaines pierres font plus de 2 m de long et certains blocs de schiste pèsent de 600 à 700kg !  Allez jusqu’à la herse, c’est la plus vieille de France encore en place (elle date de 1380).

  • Les jardins :

Le roi René (1409-1480) est considéré comme le précurseur de l’horticulture en Anjou. Il aurait importé en Anjou des essences méditerranéennes, semble y avoir introduit des essences comme la rose de Provins ou l’abricotier. Aujourd’hui, le domaine applique une démarche de développement durable, en abritant notamment un rucher.  Ne ratez pas le jardin suspendu, ses plantes médicinales et aromatiques qui témoignent de la façon dont se soignaient les gens au moyen-âge.

  • La tapisserie de l’Apocalypse :

Cette œuvre monumentale (100 mètres sont conservés aujourd’hui sur 140 mètres à l’origine) est le plus ancien ensemble de tapisseries de cette dimension qui subsiste aujourd’hui.

Elle fut commandée en 1375 par le frère du roi Charles V, Louis Ier d’Anjou, et a demandé 7 ans de travail.

Cette tapisserie illustre l’Apocalypse de saint Jean, dernier livre du Nouveau Testament. C’est un bon moyen de replonger dans le contexte historique de son époque de fabrication, au milieu de la guerre de Cent ans, de la famine et des épidémies.

  • Infos pratiques :

Horaires :

5 septembre au 30 avril : de 10h00 à 17h30

2 mai au 4 septembre : 10h00 à 18h30.

Tarif Individuel : 9,5 € (adultes), gratuit pour les moins de 18 ans et le premier dimanche des mois de janvier, février, mars, novembre et décembre. Compléments possibles : audioguide (3 €), livret-jeux (2 €)

Accès : 2 Promenade du Bout du monde, 49100 Angers

Son parc d’attractions dédié à la nature : Terra Botanica

  • Le concept :

Voici un parc d’attractions original, entièrement dédié au végétal. Le site est donc plongé dans la nature, qu’elle soit typiquement angevine avec ses roses, tropicale avec des fougères arborescentes ou encore aride avec des cactus.

De nombreuses animations, attractions et spectacles permettent de passer une agréable journée, à prix tout doux par rapport à d’autres parcs plus connus. Néanmoins, pour les amateurs de manèges à sensations, passez votre chemin ! Les attractions sont familiales, réparties entre plusieurs univers (« Escapade en Anjou », « Les grandes explorations », « Aux origines de la vie » et « le végétal insolite »).

Nos attractions préférées :

  • « A l’épreuve des extrêmes » : après une petite vidéo, on traverse différentes serres aux climats radicalement différents.
  • Les « Paléobotanistes » : pour fouiller, trouver et observer des fossiles !
  • « L’Aventure 4D » : le fabuleux voyage d’une goutte d’eau au cœur d’un magnolia.
  • « Voyage en coquille de noix » : à bord d’un drôle d’engin en forme de noix actionné en pédalant, on voyage en haut de la cime des arbres
  • « L’Odyssée botanique » : une jolie promenade en barque.

  • L’avis des filles:

Margaux: « « Terra Botanica est un parc d’attractions très sympathique, le mélange parfait entre amusement et nature ! J’ai beaucoup apprécié la présence de verdure, peu courante dans ces endroits-là. Par contre, je ne le conseillerais pas aux fans de sensations fortes ! »

Chloé : « J’ai beaucoup aimé le concept car contrairement aux grands parcs d’attractions, on était plongés dans la nature ! L’attraction « L’épreuve des extrêmes » permettait de traverser des serres avec des températures et des plantes très différentes. J’ai bien aimé les hologrammes et la 3D utilisés dans la vidéo du début. De façon générale, les activités étaient très différentes. J’ai beaucoup aimé l’attraction « Le colporteur de rêves » car c’était un conte raconté dans un mini-film avec un très beau décor. J’ai adoré le cabinet de curiosités qu’on pouvait visiter à la fin de cette animation. Au cours de notre visite, on avait vraiment l’impression de voyager dans différents pays et paysages ! ».

L’Odyssée botanique

  • Infos pratiques:

Voyage en Coquille de noix
  • Tarifs : entre 18 € et 21,5 € pour les adultes ;      entre 14,5 € et 15,5 € pour les enfants
  • Accès : route d’Epinard, 49000 Angers

Une petite escapade le long de la Loire, à Belhuard:

Ce petit village situé à une vingtaine de kilomètres au sud d’Angers multiplie les labels, appartenant au club des «Petites cités de Caractère », des « Villes et villages fleuris » et surtout de l’UNESCO ! En effet, c’est l’unique île située sur la Loire qui forme une commune avec seulement 120 habitants. Les maisons y sont surélevées car les crues ne sont pas rares. D’ailleurs, l’église Notre-Dame du Rocher y est érigée depuis le XVe siècle ! C’est encore aujourd’hui un lieu de pèlerinage à la Vierge.

Une belle plage permettra de vous détendre et de vous amuser avec une jolie vue sur le fleuve. Il y a du sable et de l’ombre mais il est interdit de se baigner !

Un logement newyorkais dans l’hypercentre !

Cet appartement comportant deux chambres est parfaitement situé, sur la place du Ralliement à proximité immédiate du théâtre, des restaurants et commerces dans un quartier piéton.

Nous avons adoré la déco industrielle, très soignée et harmonieuse, ses équipements (climatisation, belle douche…), sa jolie vue sur la place.

Le tout est très bien entretenu et propre, la propriétaire facile à joindre et accueillante.

Référence sur Booking.com : « OLuxuxy49 » à Angers.

Publié dans Plein air

Se défouler dans les filets de l’Ecopark Adventures de Meudon (92)

Le concept :

« Parc Legends » est un espace ludique et familial composé de 1800 m2 de filets, unique en Ile-de-France. Niché au cœur de la forêt, 10 modules composant des trampolines, des cabanes, des toboggans sont perchés entre 4 et 6 mètres de hauteur. Simple d’accès et très sécurisé, il n’y a pas besoin de porter de baudrier ce qui permet de sauter, de gesticuler, de courir en toute liberté ! On peut même y jouer au football car une zone avec deux cages et un ballon est dédiée à cette activité ! On s’y prélasse aussi, comme dans une sorte d’hamac géant pour observer la cime des arbres au son des oiseaux (privilège réservé aux matinaux).

Même les plus jeunes, à partir de 2 ans y ont accès, en étant accompagné par un adulte. Quant aux plus grands, ils peuvent faire l’activité en toute autonomie laissant la possibilité aux parents d’attendre en-dessous assis sur des tables de pique-nique.

Un session dure 1h30 ce qui est suffisant car, malgré ce que l’on pense, l’activité est fatigante (à ce titre, n’oubliez pas la gourde d’eau qui sera d’une grande utilité).

L’avis de Margaux :

« Ce lieu est un mélange d’accrobranches et de trampolines dans la forêt. Ça change ! Je conseille de venir y jouer à plusieurs pour plus en profiter ! ».

Infos pratiques :

  • Tarifs : 2-3 ans : 3 € avec un accompagnateur pour 1h30 , 4ans et plus : 9 € pour 1h30.

  • Horaires : Le parc est ouvert de fin mars à fin octobre. Hors vacances scolaires : ouvert tous les mercredis, week-ends et jours fériés de 10h30 à 19h00 (selon la saison, et la visibilité). Pendant les vacances scolaires de la zone C : ouvert tous les jours de 10h30 à 19h00 (selon la saison, et la visibilité). Pendant les vacances d’été : ouvert tous les jours de 10h30 à 19h00 (parcours test et accueil interrompus de 11h45 à 13h00).

  • Adresse : Route du pavillon l’Abbé, centre sportif Marcel Bec, 92190 Meudon
  • Conseils : Garez-vous dès l’entrée du centre sportif (gratuit) puis dirigez-vous à pied sur la gauche du domaine. En contrebas, vous distinguerez les filets, vous êtes arrivés ! Une tenue de sport est recommandée, des chaussures fermées obligatoires. Les gants sont conseillés mais pas du tout indispensables (vendus sur place à 3 €). Les cheveux doivent être attachés. Il est possible d’acheter de la boisson ou des glaces sur place. Il y a des WC gratuits, plus loin sur le site, à proximité des terrains de tennis. Privilégiez votre venue le matin : vous aurez moins de monde et il fera moins chaud l’été (même si le site st bien ombragé grâce aux arbres).

  • Formules anniversaire : 3 heures d’activités (16 € par invité).

En complément :

Sur place, il y a aussi un parcours sportif, des terrains de tennis, des jeux pour enfants…

Et plein de promenades à tester dans le bois de Meudon!

Sur le même thème :

Ecopark de Bièvres (Accrobranches) Lisez notre article : https://sortiespourenfantsiledefrance.fr/tag/sport-de-plein-air/

Publié dans Plein air

A la découverte d’arbres centenaires à l’arboretum municipal de Verrières-le-Buisson (91)

Un arboretum permet de préserver la biodiversité des arbres du monde et celle de la faune locale en lui offrant un habitat. Dans celui de Verrières-le Buisson poussent des arbres rares et parfois centenaires qui proviennent de tous les horizons : Europe, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie de l’Est ou Afrique. C’est une extension municipale de l’arboretum Vilmorin qui appartient toujours à cette famille.

Le zoom historique :

L’histoire débute en 1770, lors de la rencontre entre Philippe-Victoire de Vilmorin (botaniste) et Pierre Andrieux (grainetier et botaniste de Louis XV). Ils fondent la société Vilmorin-Andrieux à Paris. A l’origine, c’est un magasin de graines.  En 1815, les collections doivent déménager faute de place. La société achète alors un parc de 4 hectares à Verrières-le-Buisson, où se trouvait un ancien relais de chasse de Louis XIV que celui-ci avait fait construire pour Madame de la Vallière. La zone est à la fois protégée par le bois de Verrières tout proche et offre une terre intéressante. En 1975, la ville acquiert la parcelle et un an plus tard, la MAO (Maison des Arbres et des Oiseaux), une association de jeunes bénévoles de 14 à 25 ans, est créée. C’est  En 2004, l’arboretum est classé Réserve naturelle régionale.

La visite :

Le site est organisé en plusieurs zones (notamment le verger, la prairie, la mare, la zone arborée…).  Pour aider à la visite, trois parcours sont proposés à l’entrée, disponibles notamment sur smartphone en scannant le QR code. Il y en a un destiné plus particulièrement aux familles (parcours bleu, « familial »).

Le poivrier

On dénombre dans l’arboretum plus de 300 espèces d’arbres dont certains ont presque 130 ans ! Des étiquettes au pied des arbres permettent d’en savoir plus : le nom latin, l’âge, la hauteur, la zone d’origine notamment. Nous avons par exemple découvert l’Oranger des Osages -du nom d’une tribu d’Indiens d’Amérique qui utilisaient le bois de cet arbre pour en faire des arcs et des flèches. Mais pourquoi le nom d’« oranger » ? Rien de cette couleur dans l’arbre mais par contre des fruits ronds et verts de la taille d’une orange, non comestibles mais que les Indiens utilisaient pour faire des peintures corporelles ! Plus loin, faites une pause à l’arbre à latex et coupez une feuille. Vous y verrez des fibres de latex !

Nichoirs

Au détour d’une allée, au sommet d’un arbre, on peut bien sûr apercevoir de nombreuses espèces animales. Plus de 60 espèces d’oiseaux y ont été recensées ! Donc, il y a de grandes chances d’y croiser des écureuils par exemple ! Si vous appréciez plutôt les petites bestioles, des arbres à insectes sont installés au fond de l’arboretum.

Arbre à insectes

C’est aussi une des plus grandes collections d’iris de France avec 940 variétés ! Certains ont plus de 100 ans !

Les événements exceptionnels :

  • Visite des deux arboreta. Deux fois par an (en avril et octobre): celui de la maison des arbres et des oiseaux et l’arboretum privé des Vilmorin. La visite est guidée (2h), gratuite et se réserve à l’adresse mail suivante : mao.vlb@gmail.com
  • La nuit du conte (en juin). Contes en plein air et promenade dans l’arboretum à la lueur des bougies.

L’avis des filles :

  • Chloé :  « C’était une visite intéressante car j’ai découvert des arbres dont j’ignorais l’existence. C’est un espace très naturel, différent d’un parc, car il n’y avait pas vraiment de chemin.»

Infos pratiques :

  • Arboretum Roger de Vilmorin esplanade Thomas Joly (en face de l’Espace Bernard Mantienne), 91370, Verrières-le-Buisson.  En transports en commun : RER B, arrêt Antony puis bus 196 (arrêt « les Antes »).
  • Mao.vlb@gmail.com   Tel : 01-69-30-73-48
  • Ouverture tous les samedis, de 14h00 à 18h00.
  • Groupes scolaires : en semaine sur rendez-vous, contacter animation@rnr-vilmorin.org
  • Entrée gratuite
  • Durée de la visite : 30-45 minutes environ (en visite libre)

Que faire autour ?

Se faire une toile ou aller voir un spectacle à l’espace Bernard Mantienne, juste en face !

Sur le même thème :