Publié dans Châteaux, musées, monuments, Plein air, Un peu plus loin...

Citybreak à Angers

Voici nos coups de cœur pour une escapade 3 jours/ 2 nuits à Angers, cette jolie cité de caractère située à 2h30 de Paris en voiture !

Son château et sa fameuse tenture de l’Apocalypse !

  • Histoire du château :

Au IXe siècle, face à la menace des Vikings, le comte d’Anjou décide de s’installer sur un promontoire rocheux dominant le Maine. Peu à peu, le comte s’affranchit du pouvoir royal devenu très faible et crée sa propre dynastie, celle des Plantagenêts qui règne sur la province d’Anjou au début du Xe siècle.  Au XIIIe siècle, Blanche de Castille (1188-1252) qui assure la régence pendant la minorité de son fils Louis IX, fait édifier la forteresse pour y concentrer les troupes royales. Aux XIVe et XVe siècles, les ducs d’Anjou mènent une vie fastueuse. Plus tard, le château sera occupé par l’armée et servira de prison (de nombreux protestants durant les guerres de religion y furent enfermés, le surintendant des finances Fouquet mais aussi des marins anglais lors de la guerre d’Indépendance des Etats-Unis).

L’architecture est impressionnante ! Certaines pierres font plus de 2 m de long et certains blocs de schiste pèsent de 600 à 700kg !  Allez jusqu’à la herse, c’est la plus vieille de France encore en place (elle date de 1380).

  • Les jardins :

Le roi René (1409-1480) est considéré comme le précurseur de l’horticulture en Anjou. Il aurait importé en Anjou des essences méditerranéennes, semble y avoir introduit des essences comme la rose de Provins ou l’abricotier. Aujourd’hui, le domaine applique une démarche de développement durable, en abritant notamment un rucher.  Ne ratez pas le jardin suspendu, ses plantes médicinales et aromatiques qui témoignent de la façon dont se soignaient les gens au moyen-âge.

  • La tapisserie de l’Apocalypse :

Cette œuvre monumentale (100 mètres sont conservés aujourd’hui sur 140 mètres à l’origine) est le plus ancien ensemble de tapisseries de cette dimension qui subsiste aujourd’hui.

Elle fut commandée en 1375 par le frère du roi Charles V, Louis Ier d’Anjou, et a demandé 7 ans de travail.

Cette tapisserie illustre l’Apocalypse de saint Jean, dernier livre du Nouveau Testament. C’est un bon moyen de replonger dans le contexte historique de son époque de fabrication, au milieu de la guerre de Cent ans, de la famine et des épidémies.

  • Infos pratiques :

Horaires :

5 septembre au 30 avril : de 10h00 à 17h30

2 mai au 4 septembre : 10h00 à 18h30.

Tarif Individuel : 9,5 € (adultes), gratuit pour les moins de 18 ans et le premier dimanche des mois de janvier, février, mars, novembre et décembre. Compléments possibles : audioguide (3 €), livret-jeux (2 €)

Accès : 2 Promenade du Bout du monde, 49100 Angers

Son parc d’attractions dédié à la nature : Terra Botanica

  • Le concept :

Voici un parc d’attractions original, entièrement dédié au végétal. Le site est donc plongé dans la nature, qu’elle soit typiquement angevine avec ses roses, tropicale avec des fougères arborescentes ou encore aride avec des cactus.

De nombreuses animations, attractions et spectacles permettent de passer une agréable journée, à prix tout doux par rapport à d’autres parcs plus connus. Néanmoins, pour les amateurs de manèges à sensations, passez votre chemin ! Les attractions sont familiales, réparties entre plusieurs univers (« Escapade en Anjou », « Les grandes explorations », « Aux origines de la vie » et « le végétal insolite »).

Nos attractions préférées :

  • « A l’épreuve des extrêmes » : après une petite vidéo, on traverse différentes serres aux climats radicalement différents.
  • Les « Paléobotanistes » : pour fouiller, trouver et observer des fossiles !
  • « L’Aventure 4D » : le fabuleux voyage d’une goutte d’eau au cœur d’un magnolia.
  • « Voyage en coquille de noix » : à bord d’un drôle d’engin en forme de noix actionné en pédalant, on voyage en haut de la cime des arbres
  • « L’Odyssée botanique » : une jolie promenade en barque.

  • L’avis des filles:

Margaux: « « Terra Botanica est un parc d’attractions très sympathique, le mélange parfait entre amusement et nature ! J’ai beaucoup apprécié la présence de verdure, peu courante dans ces endroits-là. Par contre, je ne le conseillerais pas aux fans de sensations fortes ! »

Chloé : « J’ai beaucoup aimé le concept car contrairement aux grands parcs d’attractions, on était plongés dans la nature ! L’attraction « L’épreuve des extrêmes » permettait de traverser des serres avec des températures et des plantes très différentes. J’ai bien aimé les hologrammes et la 3D utilisés dans la vidéo du début. De façon générale, les activités étaient très différentes. J’ai beaucoup aimé l’attraction « Le colporteur de rêves » car c’était un conte raconté dans un mini-film avec un très beau décor. J’ai adoré le cabinet de curiosités qu’on pouvait visiter à la fin de cette animation. Au cours de notre visite, on avait vraiment l’impression de voyager dans différents pays et paysages ! ».

L’Odyssée botanique

  • Infos pratiques:

Voyage en Coquille de noix
  • Tarifs : entre 18 € et 21,5 € pour les adultes ;      entre 14,5 € et 15,5 € pour les enfants
  • Accès : route d’Epinard, 49000 Angers

Une petite escapade le long de la Loire, à Belhuard:

Ce petit village situé à une vingtaine de kilomètres au sud d’Angers multiplie les labels, appartenant au club des «Petites cités de Caractère », des « Villes et villages fleuris » et surtout de l’UNESCO ! En effet, c’est l’unique île située sur la Loire qui forme une commune avec seulement 120 habitants. Les maisons y sont surélevées car les crues ne sont pas rares. D’ailleurs, l’église Notre-Dame du Rocher y est érigée depuis le XVe siècle ! C’est encore aujourd’hui un lieu de pèlerinage à la Vierge.

Une belle plage permettra de vous détendre et de vous amuser avec une jolie vue sur le fleuve. Il y a du sable et de l’ombre mais il est interdit de se baigner !

Un logement newyorkais dans l’hypercentre !

Cet appartement comportant deux chambres est parfaitement situé, sur la place du Ralliement à proximité immédiate du théâtre, des restaurants et commerces dans un quartier piéton.

Nous avons adoré la déco industrielle, très soignée et harmonieuse, ses équipements (climatisation, belle douche…), sa jolie vue sur la place.

Le tout est très bien entretenu et propre, la propriétaire facile à joindre et accueillante.

Référence sur Booking.com : « OLuxuxy49 » à Angers.

Publié dans Châteaux, musées, monuments, Plein air

Replonger dans 800 ans d’histoire de France au château de Fontainebleau

Fontainebleau est le seul château habité par tous les souverains du XIIe  au XIXe siècle, et le plus meublé des châteaux royaux français. Il présente à la fois des chefs d’œuvre de la Renaissance commandés par François Ier, les intérieurs raffinés de Marie-Antoinette, l’appartement d’apparat de Napoléon Ier… Il est le témoin de la vie de cour des souverains, officielle et intime.

Le zoom historique :

Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et permet une plongée dans l’histoire, du Moyen-âge jusqu’au XIXe siècle. C’est en 1528 que François Ier fit construire le château (du Moyen-âge il reste seulement le donjon qui domine la cour Ovale), séduit par ce site giboyeux. Il en fit le berceau de la Renaissance française. La Galerie qui porte son nom en est un magnifique exemple avec son abondance de lambris de bois sculptés. Saviez-vous que le roi portait la clef de ce lieu à son cou pour le faire visiter à ses invités de marque ?

Henri IV est l’autre grand bâtisseur. Il ouvrit et agrandit la cour Ovale. Il fit aussi bâtir l’aile abritant deux galeries superposées. Au XVIIIe siècle, Louis XV fit bâtir le Gros Pavillon. La Révolution épargna le château qui fut néanmoins vidé de ses meubles. Napoléon Ier le remeubla et en fit sa résidence impériale. C’est ici que l’on peut voir l’unique salle de trône napoléonienne encore existante! Et c’est aussi à Fontainebleau que Napoléon Ier fit ses adieux lors de son abdication en 1814 avant d’être exilé sur l’île d’Elbe. Enfin, son neveu, Napoléon III fit quelques changements, essentiellement dans les décors intérieurs.

Pour les kids :

  • Location de costumes : La Compagnie Les Arlequins propose de vivre une expérience unique en découvrant le château en costumes d’époque. Moins de 12 ans : 8 € ; 12 ans et + : 12 €.

Dans les jardins :

  • Le Petit train : tour du parc d’une durée de 35 minutes avec audioguide. 8 €/adulte, 4 €/enfants (de 4 ans à 12 ans)
  • Faire un tour de barque : sur l’étang aux Carpes. Tous les jours de mai à août. Départ Cour de la Fontaine à partir de 10h30. 5 € les 30 minutes, 8 € de l’heure.
  • Faire un tour de calèche : promenade commentée. Durée 20 minutes. Départ Porte dorée. Adultes : 7,5 €, enfants (de 4 à 18 ans): 5 €.
  • Faire un tour de montgolfière : départ tous les jours d’avril à octobre. Départ au Grand canal. Renseignements au : 03-80-97-38-61

Appli « Little globe trotter ». Un parcours ludique avec des explications en dessins-animés, des jeux, des quiz parents/enfants et des cartes postales numériques.  N’oubliez pas vos écouteurs ! Payant (3,49 €).

Infos pratiques :

Le château :

Ouvert tous les jours sauf le mardi et le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre

Horaires :

  • D’octobre à Mars : de 9h30 à 17h00
  • D’avril à septembre de 9h30 à 18h00
  • Les cours et les jardins sont ouverts :
  • De novembre à février de 9h00 à 17h00
  • En mars, avril et octobre : de 9h00 à 18h00
  • De mai à septembre de 9h00 à 19h00

Tarifs :

  • Gratuit le 1er dimanche de chaque mois (conseillé de réserver vos billets en ligne).
  • Adultes : 13 €, – de 18 ans : gratuit

Le parc est ouvert toute l’année (24h/24)

Renseignements :

Accès :

Place Charles de Gaulle, 77300 Fontainebleau 

Que faire autour ?

  • Se promener dans le village de peintres de Barbizon
  • Se ressourcer dans la forêt de Fontainebleau
  • Se détendre à l’hôtel Demeures de Campagne du Coudray-Montceaux (lisez notre article : « Se ressourcer aux Demeures de Campagne du Parc du Coudray »!)  
Hôtel Parc du Coudray